Non classé

Non classé

Les Éditions du Cursinu mis à l’honneur sur Zonelivre.fr

Le site du roman policier Zonelivre.fr nous a interviewé sur notre série Trinnichellu. En voici un extrait :

Jerome PEUGNEZ : Bonjour Isabelle Collard, pouvez-vous nous présenter les éditions du Cursinu ?

Isabelle Collard : En 10 ans, le modeste Cursinu est devenu la référence en matière de polar Corse. Avec très peu de moyens, nous en diffusons au moins autant que les grosses structures. Et toujours sans diffuseur, afin de garder de petits prix.

../..

JP : Pour ceux que cela intéresse, un dossier sur les romans policier Corse existe sur le site de Zonelivre, suivez ce lien pour le découvrir. Mais ce qui nous intéresse aujourd’hui c’est la série Trinnichellu. Comment est né ce projet ?

Isabelle Collard : Il faudrait plutôt le demander à mon mari. Quand il a une idée en tête, rien ne peut l’arrêter.

Cela fait une douzaine d’années qu’Olivier met à l’honneur le « francorse » dans ses écrits, et une dizaine d’années que ses ouvrages (qui font la part belle au langage populaire dans les portions dialoguées) sont publiés au Cursinu. Depuis la parution de son premier roman en 2005, un ouvrage repris dans le catalogue du Cursinu qui va au retirage tous les ans, le « polar corse » a fait des émules. Mais certains traditionalistes pensent que le « francorse », utilisé par des humoristes ou des chansonniers, n’aurait pas sa place en littérature. A force de décorseter les langues, celle de Molière, de Pascal Paoli et le Darija (arabe dialectal) Olivier devait se sentir un peu seul…

../..

JP : Comment s’organise le collectif ?

Isabelle Collard : L’an dernier les binômes Pascal Sain / Olivier Collard et Christian Maïni / Olivier Collard ont beaucoup oeuvré ensemble mais chacun a finalement signé ses propres oeuvres. Nous n’avions pas encore l’idée d’inventer un auteur collectif qui participerait au projet. Ce « petit plus » permettra d’intégrer d’autres acteurs du projet; ainsi, le calibrage final est effectué par Marie-Jeanne, notre relectrice-correctrice. Bien que n’écrivant et ne signant aucune histoire, Marie-Jeanne devrait en toute logique faire partie intégrante de cet « auteur collectif » qui sera prochainement baptisé, certainement dimanche prochain lors de la prochaine rencontre-dédicace dans l’ouest de la Corse, où Pascal, Christian et Olivier feront le déplacement. Au plus tard le 5 octobre, quand ils se retrouveront pour défendre le projet dans l’amphithéâtre de l’université de Corte…

Pour lire l’interview complète, rendez-vous sur le site Zonelivre.fr, à cette adresse :

http://polar.zonelivre.fr/interview-des-editions-du-cursinu-pour-la-serie-trinnichellu/